Notre Fédération vient de donner des signes forts de sa capacité à évoluer et à s’adapter aux mutations.
Une nécessité et un gage de vitalité, dans un contexte qui nous oblige plus que jamais à remiser nos anciens réflexes, à repositionner nos stratégies, à explorer de nouveaux horizons.

le_role

Pour l’heure, trois grands défis s’annoncent. Au-delà de ses missions classiques, c’est autour d’eux que la Fédération entend se mobiliser afin de revaloriser l’image du produit français et de soutenir la compétitivité des entreprises du secteur.

 
  • Premier atout stratégique : le design. La création originale n’est-elle pas une source de valeur ajoutée particulièrement légitime au regard de la tradition française ? A nous tous de cultiver et stimuler cette «French touch» afin qu’elle continue de faire la différence.
     
  • Deuxième chantier : l’export. Aider les entreprises à s’ouvrir davantage vers l’extérieur et à conquérir de nouveaux marchés est une priorité. Composant avec les contraintes spécifiques du secteur, telles que la taille des entreprises, la Fédération mettra tout en œuvre pour proposer des solutions, des stratégies d’alliance, par exemple.
     
  • Troisième et dernier axe de progrès en perspective : la logistique. De la prise d’ordre à la facturation et à la livraison, les procédures se doivent d’être fluides, rationalisées à l’extrême. Dans un contexte de plus en concurrentiel, la maîtrise de la supply chain est indispensable pour générer des économies.

Les entreprises sont conscientes de ces enjeux. Elles peuvent compter sur la motivation et l’efficacité des équipes et services de la Fédération pour les accompagner.